frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil du site de la FCDE

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

Recherche sur le site: cliquez ici

Mémento

Mémento technique de la FCDE en PDF

Actualités, débats, propositions 

Forum technique, définitions, documentations

1 Le Code de la rue et ses derniers développements 

2 Code de la route et

circulations douces

3 Code de la route et aménageurs

Législation sur les déplacements non motorisés, PDU, PLD

Déplacements des personnes à mobilité réduite et en fauteuil
Déplacements des piétons valides
Album des photos-chocs
Schéma Directeur des itinéraires et Charte des Circulations Douces du CG de l'Essonne  
Projets d'aménagements en Essonne

Voies Vertes en projet et réalisées en Essonne

Manifestations et balades 

Comptes rendus de réunions
Actions des associations locales adhérentes

1-Espace enfants: Sécurité, code, jeux, tests

 

2- pédagogie

Archives FCDE

 

 

retour Espace enfants

 

RÉPONSES AU TEST DE CONNAISSANCE DU CODE DE LA ROUTE

LES ENFANTS RESPECTENT LE CODE 

Première partie

VRAI - FAUX

1) Les automobilistes doivent céder le passage aux piétons sur un passage piétons marqué au sol. Tu peux donc t'engager si les voitures ne sont pas trop près.

vrai 

2) Les voitures ont priorité sur les piétons aux carrefours où il n'y a ni feux tricolores ni  passage piétons marqué au sol. Tu dois donc attendre qu'il n'y ait plus de voitures pour passer.

faux Les automobilistes doivent céder le passage aux piétons régulièrement engagé qu'il y ait ou non un passage marqué au sol. Régulièrement engagé signifie que le piéton doit avancer pour marquer son intention de traverser et ne pas foncer sans mesurer le danger.

3) Le panneau bleu rond avec dessin d'un cycliste indique qu'il s'agit d'un trottoir pour piétons que les cyclistes peuvent utiliser

faux : le panneau rond indique une piste obligatoire car réservée aux cycles exclusivement. Normalement il ne devrait pas y avoir de piétons  dessus. S'ils les utilisent c'est qu'ils n'ont pas de trottoirs parce que dès l'origine les municipalités  pensaient mettre les piétons et les cyclistes ensemble. Depuis les modifications au Code de la Route de 1998, le panneau carré devrait remplacer le panneau rond pour ne pas rendre obligatoires ces pistes cyclables devenues dangereuses parce que trop étroites ou fréquentées par les piétons

Très exceptionnellement, une piste nouvelle pourra être signalée par un panneau rond la rendant obligatoire si le préfet estime que la route est vraiment trop dangereuse et qu'il y a un équipement de qualité pour les piétons pour pouvoir leur interdire de venir sur la piste cyclable. Le problème c'est que  les municipalités n'ont pas encore enlevé les panneaux ronds. Si tu roules à vélo sur une vieille piste marquée avec ce panneau rond, sois prudent et ne frôle pas les piétons, même si, toi, tu sais que c'est une piste qui t'est théoriquement réservée. Eux ne le savent peut-être pas et ne sont pas pressés de se ranger. Le panneau carré permet aux cyclistes qui veulent rouler vite de rester sur la chaussée.  Les cyclistes rapides généralement ont des vélos dont les pneus fins éclatent quand ils doivent sauter les nombreux seuils trop hauts qu'on trouve sur ces pistes anciennes. 

 

 

 

4°) Tu n'as pas le droit de faire du roller sur les trottoirs.

faux : Pour le Code de la route un patineur est un piéton. Donc tu dois être sur le trottoir. Mais tu ne  dois pas gêner ou effrayer les autres piétons. D'ailleurs c'est la même chose avec les planches à roulettes et les trottinettes. Tu dois rouler au pas quand tu passes à côté d'eux, et tu ne dois pas les frôler. Et puis des petits mots gentils "excusez-moi" "s'il vous plaît" "merci" rassureront les personnes âgées et elles te laisseront passer avec un sourire.

5°)  En ville, si l'accotement ou le trottoir sont impraticables parce que défoncés, boueux ou encombrés, un piéton est autorisé à marcher sur la chaussée.

vrai : Une mère avec voiture d'enfant ou une personne en fauteuil doivent souvent le faire à cause des voitures en stationnement sauvage ou à cause des poubelles. Sois prudent !

6°) Sur une route hors agglomération, si l'accotement est impraticable, un piéton est autorisé à marcher de nuit sur la chaussée dans le même sens que la circulation afin de ne pas être ébloui par les voitures venant  en sens inverse. 

faux : hors agglomération, c'est-à-dire sur une route en dehors d'un village ou d'une ville, il doit marcher face à la circulation. Dans ce cas, il faut éviter de lever les yeux vers les phares. En revanche si tu as un problème avec ton vélo et que tu le pousses à la main, tu dois marcher sur le bord droit (allume ton feux arrière au moins). Si tu as un long chemin à parcourir sur une route passante, mieux vaut abandonner ton vélo et l'attacher dans un coin et revenir le chercher en voiture ou le lendemain.

7°) Les pistes cyclables sont réservées aux vélos et cyclomoteurs de moins de 50 cm3.

vrai et faux. Elles sont normalement interdites aux véhicules à moteur. Mais le Maire ou le Préfet peuvent exceptionnellement autoriser les cyclomoteurs. Il y alors un panneau d'autorisation à l'entrée.

8°) Le casque est obligatoire pour les cyclistes sur route.

faux : le casque n'est pas obligatoire. Mais il est recommandé pour les enfants, parce que leur tête est proportionnellement plus lourde que celle d'un adulte par rapport au poids de leur corps. Beaucoup d'adultes choisissent de ne pas en mettre quand ils circulent en ville ou en balade, mais les sportifs qui roulent vite et roulent en peloton en ont tous. Le casque est obligatoire en compétition, et tu as vu que les coureurs du Tour de France portent des casques spécialement profilés qui leur permettent de gagner quelques centièmes de secondes au kilomètre dans les étapes contre la montre.

9°) Il est formellement interdit à deux cyclistes de rouler de front.

faux : mais comme le Code précise qu'ils doivent se mettre en file indienne quand un automobiliste manifeste le désir de les dépasser, ils ont peu l'occasion de circuler longtemps côte à côte dans la région parisienne.

10) Quand tu circules à vélo dans une rue étroite, tu dois serrer les voitures en stationnement ou la bordure  du trottoir le plus près possible pour ne pas gêner les automobilistes.

faux: Le code impose à tout conducteur  d'un véhicule de tenir sa droite (ton  vélo est un véhicule, et tu en es le "conducteur"). Cela ne signifie pas que tu doives rouler tout contre le trottoir ou les voitures en stationnement. Tu dois te préserver une marge normale de sécurité (que les automobilistes conservent eux aussi pour ne pas abîmer leurs pneus ou leur carrosserie, ou tout simplement pour ne pas être secoués). Le code impose aux automobilistes de s'écarter en ville  d'un mètre des cyclistes qu'ils dépassent. Si la rue est trop étroite pour qu'ils te dépassent en te laissant cette marge, ils attendront derrière toi.   En laissant de l'espace pris sur ta propre marge de sécurité,  tu pousses l'automobiliste à essayer de te doubler dangereusement .