frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

RECHERCHE sur le site


BLOG, Actualités, débats, propositions


FORUM TECHNIQUE


LEGISLATION Code de la route, Loi handicap, PDU, PLD, Loi sur l'air, etc.


Schéma des  Circulations Douces et Charte du CG de l'Essonne


Aménagements et  Voies  Vertes en Essonne


Manifestations et Balades 


Espace enfants: sécurité, tests code, pédagogie


 

 

retour vers associations adhérentes         

imprimez le tract PCHVE et le bulletin d'adhésion au format PDF

Auvernaux, Ballancourt, Baulne, Cerny,Champcueil, Chevannes, D’Huison-Longueville, Echarcon, Fontenay-le-Vicomte, Guigneville-sur-Essonne, Itteville, La Ferté-Alais, Leudeville, Mennecy, Nainville-les-Roches, Ormoy, Saint-Vrain, Orveau, Vert-le-Grand, Vert-le-Petit.

Piétons, Cyclistes, et handicap en Val d'Essonne

Buts de l’association PCHVE : Elle lutte depuis 2004 pour la prise en compte par les services techniques et les élus de la Communauté de communes du Val d'Essonne et des villes et villages qui la composent, des besoins spécifiques des cyclistes et des piétons (y compris des assimilés piétons en fauteuil roulant, avec voiture d'enfant, etc.).

Elle prône la concertation avant travaux sur voirie des projets ayant une incidence sur la sécurité et le confort des déplacements utilitaires ou de loisirs des usagers non motorisés, aussi bien en ville qu'en interurbain.

Avec l'objectif que les communes de la CCVE conservent ou retrouvent leur caractère de cités humaines, elle milite pour :

la pacification de la circulation automobile, un partage équitable de la voirie dans le respect de la Loi handicap de 2005, et du Code de la route et de ses modifications de 2008 en faveur des circulations douces.

la rédaction et la mise en œuvre rapides des Plans d'accessibilité à la voirie et aux espaces publics (PAVE) en faveur des personnes handicapées prévus par la Loi handicap. Ils apporteront confort et sécurité à l'ensemble des usagers, non motorisés handicapés ou pas.

Le développement des zones à circulation apaisée, aires piétonnes, zones de rencontre à 20km/h, zones30.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Piétons, (valides, ou en fauteuil roulant, handicapés physiques ou sensoriels, avec poussettes ou tenant à la main de jeunes enfants, usagers du roller) vous voulez des trottoirs suffisamment larges et confortables garantissant votre sécurité ! Vous en avez assez de faire du gymkhana entre les panneaux, les poteaux, les poubelles, les voitures en stationnement sauvage ! Vous voulez que la circulation automobile dans les villes et villages de la CCVE soit apaisée ! Piétons aveugles ou malvoyants, vous voulez que les cheminements soient repérables et détectables.

- Cyclistes, vous voulez pouvoir circuler en sécurité en ville ! Vous refusez les pistes et bandes cyclables alibis, trop étroites et mal entretenues, et les pistes sur trottoirs délimitées par simple trait de peinture et vous mettant en conflit avec les piétons ! Vous souhaitez que les communes s'engagent dans la mise en place de doubles sens pour cyclistes en conformité avec les modifications au code de la route de 2008.

- Parents, vous voulez que vos enfants puissent aller à l’école à pied ou à vélo sans craindre pour leur vie ! Vous aimeriez que des pedibus ou des cyclobus (ramassage scolaire à pied ou à vélo) soient mis en place.

Rejoignez l’association

Piétons, Cyclistes, et handicap en Val d'Essonne

Chez Claude Kolski, 33 rue des semailles 91540 MENNECY – 0164996931 . Association adhérente à la Fédération pour les Circulations Douces en Essonne www.circulationsdouces91.org , et aux Droits du Piéton www.pietons.org

# ……………………..# ………………………..# …………………# ……………….# ……………….# …....

Cotisation (octobre à octobre) : 10€ - Mineurs, étudiants, chômeurs : 5€ - chèque à l’ordre de PCHVE, en espèces contre reçu

Mme, M., Mlle, Nom : ……………………...……………………………Prénom : ………………………............................................. âge (mineur)……

Courriel :(essentiel pour communication)…………………………………….............................................................tel (facultatif)...................................

Adresse postale …………………………………………………………………………..…………………………...........................................………….….

souhaite adhérer à l’association Piétons, Cyclistes, et Handicap en Val d’Essonne

Date et signature, suivis, si vous le souhaitez, de quelques mots sur vos motivations et les compétences dont vous envisagez de faire bénéficier l'association

Date……………………… Signature

 

 

 

Imprimez ce tract  et le Bulletin d'inscription au format PDF, et faites-le circuler autour de vous, merci

 

Changement d'appellation de l'association qui devient Piétons, Cyclistes, et Handicap en Val d'Essonne

Mobilisation citoyenne pour l'accessibilité à Mennecy  20 juin 2009

Plan d'accessibilité à la voirie et aux espaces publics de Mennecy 13 mars 2009

Observations de Piétons et Cyclistes du Val d'Essonne sur le projet de PLD juin 2007

La PCVE propose la création d'une  Voie Verte du Val d'Essonne juillet 2007

Statuts de la PCVE Voir les statuts modifiés pour PCHVE

Pourquoi cette nouvelle association?

 

 

Mennecy_FeteParc2007_1.jpg (99529 octets)

cliquez

Mennecy_FeteParc2007_3.jpg (120645 octets)

cliquez

cliquez

Mennecy_FeteParc2007_4.jpg (115508 octets)

cliquez

Des adolescents font le test avec beaucoup de sérieux sous le regard réjoui de leur correcteur

Le stand et les affiches 

juin 2006 La fête du Parc de Villeroy à Mennecy a été une occasion de présenter notre association à beaucoup de gens et de faire remplir un mini-test "code et sécurité" pour les cyclistes.

 

Vous aussi faites le mini-test de connaissance du code et des règles de sécurité 

 

 haut

Exemples de nos actions 

Actions de sensibilisation aux difficultés des déplacements en fauteuil roulant organisée par l'association adhérente Piétons et Cyclistes du Val d'Essonne (PCVE). 

  haut

 

Piétons et Cyclistes du Val d’Essonne
Pourquoi cette nouvelle association?


Nouvelle association ayant pour objet d’obtenir une meilleure prise en compte de tous les usagers de la voirie et d’améliorer la sécurité et le confort des déplacements à pied et à vélo en ville et dans les liaisons interurbaines sur le territoire des 17 communes associées dans l’intercommunalité du Val d’Essonne.
 

1°) Qui voulons-nous rassembler ? :
 

1) les piétons au sens du code de la route (donc personnes en fauteuil roulant, à rollers et avec voiture d’enfant sont des piétons)
2) les cyclistes plutôt urbains ou cyclotouristes, effectuant des déplacement utilitaires ou de loisirs de courte ou moyenne distance, seuls ou en famille. Mais aussi les cyclistes sportifs qui souhaitent que le vélo puisse redevenir un moyen de déplacement utilitaire sûr tous les jours de la semaine.
 

2°) Lois et documents fondateurs :
a) Lois et décrets : Loi sur l’Air de 1996, prévoyant une réduction des déplacements automobiles de courte distance (35% de moins d’1 km, maximum de pollution avec moteurs froids) par la mise en place d’équipements sécurisés favorisant la marche et le vélo (en particulier pour aller à l’école, au gymnase etc. Plan des déplacement urbains au niveau de la Région (PDU), Plan local des déplacements.
b) enquêtes et études : études médicales et enquêtes sur cadre de vie montrant les effets bénéfiques d’une pratique journalière.
c) programmes des candidats aux élections législatives de 2001 : consensus politique (par exemple à Mennecy tous les candidats avaient mis le développement des circulations douces dans leurs programmes et repris les propositions de l’association locale de défense de l’environnement, l’ADEMO.
d) Recommandations pour les aménagements cyclables , document essentiel édité par le CERTU (organisme officiel). Problème :ce document propose des aménagements mais ne définit pas clairement ce que les aménageurs ne doivent pas faire, et naturellement n’aborde qu’occasionnellement les besoins spécifiques des piétons alors que les élus ont tendance pour assurer, croient-ils, la sécurité à rejeter les cyclistes sur les trottoirs au milieu des piétons sur des pistes dites « de circulations douces. »
e) Le guide pour les aménagements pour piétons, publié par le Ministère de l’Equipement de 2003 (document interne) recommandant des trottoirs d’1m.40. Les Association Les Droits du Piéton demande donc que partout où un cheminement continu d’1m 40 ne peut pas se faire au moins d’un côté, la vitesse soit réduite à 30 km/h. Demande que la future association Piétons et Cyclistes du Val d’Essonne appuiera.
f) Chartes : 
- Charte du Conseil Régional, 2001
- Charte de la FCDE (Fédération pour les Circulations Douces en Essonne-2002,)
- Charte des Droits du piéton (2000 ),
- Charte de la FFCT parue en décembre 2003
- Charte technique du Conseil Général en cours d’élaboration. Le CG a proposé la conception d’une telle charte après constatation de désaccords sérieux à propos des « aménagements de sécurité » avec les usagers représentés par la FCDE et le CS2R (Collectif de Sécurité des 2 roues) participant aux groupes de concertation pour l’élaboration du SDDCD (Schéma Départemental des Circulations Douces).
 

3°) Pourquoi créer une association spécifique ?
Pour l'efficacité. Les problèmes de sécurité sont immédiatement identifiables. Mais il reste la pesanteur du « tout automobile » : la recherche de la « fluidité » s’est faite pendant des années au détriment des autres modes, piétons et cyclistes. Les usagers doivent influer sur les choix techniques dans les nouveaux aménagements .
Mobilisation intergénérationnelle plus facile à développer : possibilité d’ouverture sur les jeunes. Apprentissage de la vie citoyenne : droits et devoirs, respect des autres usagers (code de la route)
 

4°) Pourquoi une association intercommunale ?
Nouvelle distribution des compétences et décisions dans le cadre de la communauté de communes du Val d’Essonne, regroupant 17 villes et villages en zone péri-urbaine. La voirie a vocation à sortir du cadre limité de la commune. Cela correspond bien au rayon d’action d’une association rassemblant
- des piétons (déplacements utilitaires intercommunaux de proximité, ou marcheurs et randonneurs de plus longue distance) et
- des cyclistes urbains, utilitaires ou de loisirs.
(Les cyclistes « sportifs » ou cyclotouristes roulant en groupe ou en peloton en week-end avec déplacements de 100 ou 150 km ont plutôt une vision départementale : essentiellement du nord de l’Essonne urbanisé vers le sud et un peu le nord de la Seine-et-Marne. Mais dans leurs traversées de nos ville, beaucoup relèvent les bizarreries des équipements et les points noirs. Et les risques occasionnés. Ils ont commencé à réagir dans un Collectif de sécurité des 2 roues (le CS2R) aux côtés de la FCDE.
 

5°) Pourquoi maintenant ?
Il y a urgence :
PLD : Organisme mis en place sur le territoire de la Communauté de communes du Val d’Essonne depuis près de 2 ans, déclinaison locale du PDU. Indépendamment des problèmes de sécurité et de manque de confort évidents des déplacements piétonniers et à vélo dans chaque commune ou presque, il y a urgence à ce que les besoins des piétons et cyclistes (indépendamment des transports en commun) soient clairement pris en compte dans le cadre du PLD
SDDCD : Le Conseil Général a voté à l’unanimité le Schéma Directeur Départemental des Circulations Douces (SDDCD) qui prévoit d’ici à 2015 la construction de 250 km d’itinéraires de circulations douces sécurisées sur l’ensemble du département. Dès maintenant les études de faisabilité ont démarré. Elles seront suivies de réunions de concertation avec les associations d’usagers : leur participation sera essentielle dans les choix techniques par tronçons. Rappel : pour que les communes obtiennent les subventions de la Région et du Département les associations devront être consultées. Or l’expérience acquise lors réunions de concertation préparant ce schéma a démontré le manque cruel de représentants locaux connaissant bien le terrain et qui soient disponibles et compétents.
Projet d’itinéraire Mennecy/Fontenay/Ballancourt/Vert-le-Petit/Vert-le-Grand: l’ADEMO (Association de Défense de l’Environnement de Mennecy et Ormoy) par son ancien président, Jacques Broz, a facilité la mise en route du SDDCE en incitant les maires de cinq communes voisines du Val d’Essonne à faire l’étude initiale d’un itinéraire intercommunal et à signer une Déclaration d’intention qui a permis au Conseil Général de démarrer son étude de faisabilité. Les travaux sur les sections faciles à traiter pourraient commencer dès fin 2004.
 

6°) relations avec les municipalités
A défaut d’interlocuteurs locaux reconnus par les municipalités, la nouvelle association interviendra dans sa sphère de compétence. De toute façon la concertation sera obligatoire pour le développement de projets subventionnés de la Région et du Département (dans le cadre du Schéma directeur du Conseil Général (SDDCD). De plus fin 2004 début 2005 les routes nationales deviendront départementales. En de nombreux endroits des projets pourront être accélérés grâce à la disparition des conflits de compétence.
 

7°) relations avec les clubs cyclistes sportifs communaux affiliés ou non à la FFCT, FSGT, IFOLEP, FFC (rassemblés dans le Collectif de Sécurité des Deux Roues-CS2R)
Complémentarité. Approches variées et pas de vision claire des besoins. Un point d’unité : la sécurité
 

8°) relations avec les associations et fédérations extérieures :
a) l’Association Nationale « Les Droits du Piéton », l’association « Pour une Essonne humaine, les Droits du Piéton:
Piétons très difficiles à mobiliser. La mobilisation est généralement fonction de l’âge, donc des difficultés de déplacement. Bizarrement, l’association les Droits du Piéton créée en 1959 est membre de droit de toutes les concertations officielles, en particulier PDU, PDL, et la seule association désignée par le Préfet comme représentante légitime des usagers (idem pour Les motards en colère). Mais elle n’a qu’un nombre infime d’adhérents dans l’Essonne. La branche essonnienne est encore en gestation.
Notre association aura tout intérêt à y adhérer et à la renforcer : légitimité officielle. A nous de fournir des adhérents pour participer aux rencontres officielles dans le cadre de l'intercommunalité. 
b) Fubicy, Fédération des Usagers de la Bicyclette. Active. La vision prioritairement cycliste est en évolution du fait de la tendance des élus à privilégier des aménagements séparés communs piétons-cyclistes sans trop analyser les risques occasionnés par ces choix.
c) FCDE, Fédération pour les Circulations Douces en Essonne. Seule entité en France regroupant des associations de piétons et de cyclistes. 
 

9°) Organisation interne : 
Les statuts et le règlement intérieur devront définir un moyen permettant dans chaque commune, si possible à un adhérent au moins de représenter l'Association dans les réunions de concertation et de défendre les objectifs de l'Association auprès des autorités locales
haut de page